Service public de la transition écologique

Récupération de chaleur

Récupérer une partie de la chaleur de l’eau ou de la fumée au cours d’un procédé industriel, agricole ou même avec les eaux usées d’une piscine, c’est possible. En valorisant une énergie déjà produite et normalement perdue, on peut envisager de réduire la facture et consommer moins d’énergie souvent fossile. Si vous envisagez un projet, n’hésitez pas à nous le faire savoir et à contacter les différents partenaires identifiés en bas de page.

La récupération de chaleur fatale, qu'est-ce-que c'est ?

Lorsque vous faites bouillir de l’eau dans une casserole, une partie de l’énergie permet l’ébullition de l’eau mais la vapeur chaude qui s’en échappe n’est pas valorisée. C’est donc de l’énergie perdue qui peut pourtant être exploitée.
On appelle récupération de chaleur fatale les procédés qui permettent de valoriser cette énergie autrement perdue lors de divers processus de consommation d’énergie.

Où en est-on ?


Il n’existe actuellement aucun état des lieux sur la récupération de chaleur fatale. Si vous menez un tel projet, n’hésitez pas à nous interpeller.

Un potentiel au cas par cas


Le potentiel de récupération de chaleur fatale est dépendant majoritairement des process industriels, propre à chaque acteur. Il peut aussi être envisagé sur tout local produisant de la chaleur, comme les piscines avec la récupération de chaleur des eaux usées.

Les entreprises, dont les industriels, ont été incitées ces dernières années à fournir davantage d’efforts pour réduire leurs émissions et consommations. Les process ont été améliorés mais il est certain qu’un potentiel réside toujours sur le territoire, rien qu’en considérant l’évolution constante des technologies.

 

Il existe un potentiel fort de récupération de chaleur fatale sur les tanks à lait de l’exploitation agricole majoritairement laitière du territoire mais la technologie est encore coûteuse et manque de leviers pour se développer fortement.

Solutions


Industriels, entreprises, collectivités, autres structures :
Selon votre procédé, vous pouvez envisager de récupérer l’énergie que vous produisez pour vous ou un tiers à travers de nombreuses méthodes. Plusieurs guides à l’attention de l’industrie sont proposés par l’ADEME ici.

Agriculteurs :
Si vous êtes dans la production laitière, vous pouvez envisager de récupérer la chaleur de vos tanks à lait. Il existe sûrement d’autres solutions pour d’autres productions.

 

À qui s'adresser ?

Entreprises, bailleurs, collectivités, autres structures :

 

Agriculteurs :

  • Chambre d’Agriculture (Rhône et Loire) : elle peut vous accompagner dans la définition de votre projet et vos besoins. Contacts : contact@rhone.chambagri.fr et cda42@loire.chambagri.fr