Service public de la transition écologique

Éolien

Si la technologie éolienne n’est pas à développer partout et à tout prix, elle reste néanmoins écologique, économiquement pertinente et vertueuse lorsqu’un projet est développé localement et de façon transparente. Peu recommandée à l’échelle d’un particulier, elle peut être envisagée pour un privé (entreprises, agriculteurs, etc.) ou à plus grande échelle avec un fort lien avec les collectivités. Pour y voir plus clair sur l’éolien et connaître les solutions à disposition, nous vous proposons un petit tour d’horizon.

L'éolien, qu'est-ce-que c'est ?

Une éolienne est un dispositif qui permet de convertir l’énergie cinétique du vent en énergie mécanique. Cette énergie est ensuite transformée dans la plupart des cas en électricité. Fixées en haut du mât, les pales mises en rotation par le vent autour du moyeu entraînent directement ou non un générateur qui produit l’électricité. On distingue les éoliennes posées à terre (dites terrestre ou « onshore ») de celles en mer (on parle alors d’éolien en mer ou « offshore »). Il existe plusieurs tailles d’éoliennes :

La petite éolienne jusqu’à 12m ou éolienne agricole jusqu’à environ 25m

La moyenne éolienne
allant jusqu’à 50m

La grande éolienne d’environ 100m mais pouvant aller bien plus haut

 

Où en est-on ?


Sur le territoire, il existait en 2015 une seule installation domestique de 5 kW de puissance sur la commune de Saint-Genis-l’Argentière.

Filière difficilement mobilisable aux contraintes administratives lourdes et à l’opposition parfois vive, la filière rencontre localement l’obstacle d’un habitat épars et celui d’enjeux paysagers forts.

Avec l’évolution des technologies et des procédures, au temps de retour énergétique inférieur à 1 an et au taux de recyclage de plus de 92%, elle n’est pas un potentiel à exclure dans le cadre de l’objectif TEPOS. Des études de potentiel sont en cours depuis 2017. Comme pour la méthanisation, un projet éolien représente de forts enjeux et devrait être soumis à une forte sensibilisation et concertation afin de voir le jour en qualité de projet vertueux.

De nombreux sites démentent les idées reçues sur l’éolien sur le web. Un article laissant la parole à l’ADEME est disponible ici mais vous pouvez en trouver bien d’autres. Un guide de l’éolien en 10 questions est également à disposition.

 

Un gisement diffus mais à ne pas ignorer


Tout comme le préconise l’ADEME, il est peu recommandé de s’aventurer sur le petit éolien s’il est en milieu urbain ou péri-urbain ainsi que s’il est raccroché au pignon des habitations. Il peut être recommandé pour les professionnels (industrie, agriculture ou tertiaire) en zone rurale, afin d’éviter des installations de taille trop faible sur des gisements non-favorables. Technologie encore trop immature, il a été décidé de la mettre de côté dans le cadre du Plan Climat.

Concernant le moyen et grand éolien, 7 sites potentiels pourraient accueillir du moyen éolien (mât 50m de haut à 270m de distance de toute habitation) et 3 du grand éolien (mât de 100m de haut à 500m de distance de toute habitation).

Une étude de potentiel est en cours sur ces 3 gisements les plus pertinents, chacun pouvant accueillir une puissance de 5 à 6 MW.

Entre l’acceptabilité locale, la question du foncier, le coût de raccordement et la réglementation exigeante notamment sur les impacts environnementaux et sanitaires, un projet peut mettre de nombreuses années à se développer voire être abandonné s’il n’est pas suffisamment vertueux.

 

Solutions

Particuliers :

Déconseillé sur pignon ou en autoconsommation au vu du coût d’installation, cette technologie peut être envisageable si vous êtes sur un site isolé du réseau électrique ou que vous construisez votre propre petite éolienne. Quelques acteurs français proposent ces solutions, vous pouvez les trouver facilement sur le web.

Industriels, collectivités, agriculteurs :

Les solutions sont moins limitées que pour un particulier. Le travail d’analyse réalisé aujourd’hui laisse peu de zones favorables pour des éoliennes de taille moyenne ou grande. Vous pouvez tout de même envisager un projet à taille plus modeste pour couvrir vos consommations ou injecter sur le réseau. Un guide de l’ADEME à l’attention des industries est disponible ici.

À qui s'adresser ?

Entreprises, bailleurs, collectivités et autres structures :